Écoutez la radio en direct

Mercredi 5 mai, plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’appel de l’association Inseme et se sont retrouvées devant les grilles de la Préfecture de Corse à Ajaccio. La raison de cette mobilisation : le désengagement de l’Etat par rapport à  la prise en charge du second accompagnateur d’un enfant malade devant se rendre sur le continent. Cette promesse de financement devait être formalisée à travers un décret qui ne verra finalement pas le jour. Ce qui devait être simple, automatique, et pérenne reste une démarche ardue et soumise au bon vouloir de la puissance publique. La présidente de l’association, Laetitia Descoin-Cucchi ne perd pas espoir et souhaite un changement de législation.

Le 5 mai prochain marquera le bicentenaire de la mort de Napoléon. Un anniversaire et des commémorations qui ont déjà fait couler beaucoup d’encre. Visionnaire, misogyne, autoritaire, génie militaire et politique, dictateur rétablissant l’esclavage. Napoléon est tout cela à la fois. C’est justement cette complexité qu’il faut étudier dans son entièreté. Sans complaisance ni relecture historique. Ou récupération politique. Alors que les experts se déchirent sur la figure et l’héritage de l’Empereur, dans cette bataille d’arguments plus ou moins excessifs, un livre brosse un portrait  nuancée, non conventionnel de Bonaparte : « Napoléon, punk, dépressif…Héros » signé Philippe Perfettini aux éditions des Equateurs.

Le 5 avril dernier, la mission Patrimoine révélait ces 18 sites emblématiques pour l’année 2021. Pour la Corse, c’est le couvent de Marcassu à Cateri en Balagne qui a été sélectionné. Le monument abrite depuis 2020 les sœurs de la congrégation du Rosier de l’Annonciation et s’il a toujours été occupé et entretenu, son imposante toiture est aujourd’hui à restaurer dans son intégralité. Les soeurs ne peuvent faire face toutes seules à cette dépense qui s’élève à 617 000 euros. Aussi, pour atteindre cet objectif, le couvent bénéficiera du soutien financier du Loto du Patrimoine de la Française des Jeux et des dons qui seront collectés sur la plateforme de la Fondation du Patrimoine. Pour parler plus en détails de cette opération et de l’importance du patrimoine dans nos sociétés, Caroline Ettori et Michel Barat reçoivent Thierry Rovere, chargé de mission pour la délégation Corse de la Fondation du Patrimoine.

2020 aura été, sans nul doute, l’année du « sans contact », y compris pour les transactions financières. Un exemple : l’année dernière 50% des paiements par carte ont ainsi été effectués à bonne distance contre plus d’un tiers en 2019. Et si nous devions transformer ce pourcentage en euros sonnants et trébuchants, sachez que ces transactions représentent plus de 4 milliards d’euros. Un chiffre qui selon Jean-Pascal Terrazzoni ne pourra qu’augmenter. C’est dans ce contexte qu’il a avec ses associés lancé Adduniti, le premier porte-monnaie numérique de réseau .

Jean-Pascal Terrazzoni était l’invité de Revue de Corse avec Caroline Ettori et Michel Barat, ancien recteur de l’académie de Corse.

Retrouvez le docteur André de Caffarelli au micro de Corsica Radio.


En Corse, au 2 avril, 17,8% de la population ont reçu une première dose de vaccin et 6,6% de la population sont vaccinés.

Médecin urgentiste, directeur médical en charge de la crise de la COVID 19 et chef de pôle « Urgences et Soins continus » de l’Hôpital de Bastia, André de Caffarelli revient sur la gestion de la crise sanitaire en Corse ainsi que sur la campagne de vaccination qui place l’île parmi les régions les plus dynamiques en la matière.

Revue de Corse, une émission animée par Caroline Ettori avec Michel Barat, ancien recteur de l’académie de Corse, à écouter le vendredi 8h, le samedi 13h et le dimanche à 18h.

Bonjour et bienvenue sur le nouveau site de Corsica Radio !

Chaque semaine, Caroline Ettori et Michel Barat, ancien recteur de l’académie de Corse reçoivent un acteur de la vie publique insulaire.

Politique, société, tendance, économie, sport… Décryptages et analyses sont dans Revue de Corse.

Le vendredi à 8 heures, le samedi à 13 heures et le dimanche à 18 heures.

Revue de Corse avec Laetitia Descoin-Cucchi, présidente de l’association Inseme
Revue de Corse avec Philippe Perfettini, auteur de Napoléon, punk, dépressif…Héros
Revue de Corse avec Thierry Rovere, chargé de mission pour la délégation Corse de la Fondation du Patrimoine
Revue de Corse avec Jean-Pascal Terrazzoni d’Adduniti
Revue de Corse avec André de Caffarelli, chef de pôle « Urgences et Soins Continus » de l’hôpital de Bastia, en charge de la Covid 19.
Revue de Corse avec Johan Pinna pour parler audace et éloquence
Revue de Corse avec Marie-Claire Papadacci, art-thérapeute à Ajaccio
Revue de Corse avec Virginie Frantz, Dasen de l’académie de Corse
Revue de Corse avec Laura Guidicelli, conseillère exécutive de la collectivité de Corse en charge de l’égalité femmes-hommes
Revue de Corse avec Jean-Charles Martinelli, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Corse
Revue de Corse avec Kevin Petroni pour son ouvrage L’adieu aux aspirations nationales
Revue de Corse avec Fatima Pupponi du Festival des cinémas du Maghreb
Revue de Corse avec Bernard Biancarelli des Editions Albiana

Un programme court qui donne la parole à la jeune génération souvent incomprise. Elle s’exprime sans détour en corse sur leur avenir, leurs ambitions et leurs aspirations.

Avvene à retrouver également sur France 3 Corse ViaStella. Un programme réalisé avec le soutien de la Collectivité de Corse.

Carline Ettori reçoit Pierre Pugliesi, adjoint au maire d’Ajaccio, délégué au tourisme, au développement, aux relations internationales et président de l’Office intercommunal de Tourisme. Revue de Corse, une émission réalisée en partenariat avec Paroles de Corse et Corse Net Infos. Une émission cette semaine consacrée à la première édition du festival « Les plumes de la liberté » qui rend hommage aux professionnels de l’information les 15 & 16 juin à Bastia Revue de Corse, une émission réalisée en partenariat avec Paroles de Corse et Corse Net Infos.