Écoutez la radio en direct

LA SAINT-VALENTIN DANS TOUS SES ÉTATS

À la une
happy loving couple walking in snowy winter forest, spending christmas vacation together. Outdoor seasonal activities. Lifestyle capture.

2022 sera-t-elle l’année du grand retour de la Saint-Valentin ? Sans distanciation sociale, sans restriction ni couvre-feu empêchant les amoureux de célébrer leur grand jour, ou grand soir, sereinement. Une question loin d’être romantico-fleur-bleue dans la mesure où l’économie mondiale du 14 février pèse à elle seule plusieurs milliards d’euros. Petites histoires de la seule histoire qui compte. 

Retour sur les origines multiples, religieuses, païennes, complexes. Florilège : la Saint-Valentin trouverait sa source au cœur d’une histoire d’amour entre un prêtre emprisonné et la fille de son geôlier, au iiie siècle à Rome. Avant son exécution, l’homme d’Église aurait signé plusieurs mots doux échangés avec sa dulcinée, « Ton Valentin ». Rien n’est moins vrai selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann, auteur du livre Saint-Valentin, mon amour ! aux éditions Les Liens qui libèrent. Il y a en fait eu entre huit et treize saints Valentin, et l’un d’eux a célébré des mariages chrétiens à Rome à l’époque où ceux-ci étaient persécutés. Pour cette raison, il aurait été emprisonné, et exécuté un 14 février 270. Ambiance. 

Peut-être vous réconcilierez-vous avec la fête des amoureux en sachant que la Saint-Valentin était en réalité une célébration libertine : les Lupercales romaines. Hommages au dieu de la nature et de la fertilité, Faunus également appelé Lupercus, les fêtes se déroulaient du 13 au 15 février au pied du mont Palatin et comprenaient sacrifice animal (bouc, chèvres, chiens), course dénudée et grand banquet façon loterie amoureuse !

Ces célébrations s’achevant souvent par des bacchanales, les chrétiens ont étonnamment cherché à y mettre fin. Et c’est au ve siècle que le pape Gélase Ier met en place une fête de purification de la Vierge, le 2 février, qui deviendra la Chandeleur puis une fête de l’amour spirituel la veille des Lupercales, que l’on célèbre le 14 février. En l’occurrence, le jour de la Saint-Valentin. Après les carnavals moyenâgeux et ses pratiques plus ou moins violentes, il faudra attendre le xve siècle pour que la Saint-Valentin prenne un tournant poétique et verse dans l’amour courtois. Initié en France, le mouvement gagne l’Angleterre puis les États-Unis où les cartes de vœux rencontrent instantanément un immense succès. Ce sont d’ailleurs les GI américains qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, redonneront un coup de fouet à la Saint-Valentin en France. Entretemps, l’intérêt commercial de cette fête n’aura pas échappé aux fleuristes et autres bijoutiers. 

En 2020, près de 185 millions d’euros ont été dépensés en France pour l’occasion. Près de 600 millions de roses ont été vendues, les fleurs font partie du top 3 des cadeaux offerts par les hommes, aux côtés des bijoux et du parfum alors que les femmes portent leur choix sur les vêtements, le parfum et les montres, pour un budget moyen allant de 63 euros pour les femmes à 130 euros pour les hommes.

Célébration de l’amour bourgeois, traditionnel, quelque peu ringarde, en ces temps troublés la Saint-Valentin pourrait renouer avec son côté subversif, histoire de pimenter un peu le jeu. 

En Catalogne, la fête de l’amour se célèbre à la Saint Jordi, le 23 avril. La tradition veut que les hommes offrent une rose à leur compagne qui en échange leur offre un livre. Depuis 1995, l’Unesco a fait du 23 avril la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Le paysan et la fée

Mondialisation oblige, la Chine s’est mise au diapason en fêtant la Saint-Valentin le 14 février. Mais il y a une deuxième fête des amoureux plus importante encore : le 7 juillet. Cette tradition est connue sous le nom de « jour du double sept » ou « Qixi » entourée d’une légende transmise de génération en génération. Elle raconte l’histoire d’amour d’un agriculteur et d’une fée qui vécurent des instants très heureux sur terre, jusqu’au jour où la mère de la fée s’opposa violemment à leur union. Elle obligea sa fille à remonter au ciel et traça, pour les séparer, une large rivière : la voie lactée. Les amoureux ont tout de même l’occasion de se retrouver une fois par an, la 7e nuit du 7e mois grâce à un pont construit par tous les oiseaux de la Terre. Lors de cette fameuse nuit, les femmes de chaque maison qui sont encore célibataires ou jeunes mariées, sortent dans la cour accrocher une guirlande de fleurs. Elles font ensuite une offrande à la fée et à son mari, composée de fruits, de fleurs, de thé et de poudre de riz.

Comment dit-on amour ? La langue arabe regorge de mots et expressions pour décrire très précisément tous les états amoureux y compris ceux dont on voudrait bien se passer. Alkhoulla pour l’amour et l’amitié mêlés. Alcha’af décrit la brûlure de l’amour alors que d’autres succomberont à Alwalah, l’amour-folie quand on perd l’esprit devant l’absence de l’autre. Enfin, si le cœur est l’organe vital de l’amour dans les sociétés occidentales, les cultures arabo-persanes le situent un plus bas, au niveau du foie. En farsi, langue majoritaire en Iran, il est courant d’appeler son âme sœur « jeegaram », mon foie, et l’expression « jeegaret bokhoram », soit je mange ton foie, est largement employée pour déclarer sa flamme. À tester. 

La Saint-Valentin ? Souvent autorité varie 

Parce qu’elle ne correspond pas aux valeurs et aux traditions des pays, parce qu’elle appartient à la culture occidentale, parce qu’ils le peuvent tout simplement, certains pays ont radié la Saint-Valentin du calendrier avant parfois de la remettre sur le devant de la scène. C’est le cas au Pakistan, en Indonésie, en Arabie Saoudite ou encore en Iran où les amoureux sont invités selon les années et les tendances à se montrer plus ou moins discrets. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.