Écoutez la radio en direct

BOXE ÉDUCATIVE

À la une

Direct des Salines

Par Caroline Ettori

Ce vendredi sur la place Jean-Casili dans le quartier des Salines à Ajaccio, ils sont encore une dizaine à se défouler sur les instructions de Philippe Carlini. Il est presque 18 heures et ni la météo plus qu’incertaine, ni l’approche du week-end n’auront eu raison de ces boules d’énergie. La session de boxe éducative se termine et Claude, Lisandru, Raphaël, Ridwan, Salma ou encore Myriam ont déjà hâte de recommencer. 

Depuis le mois d’octobre, et ce deux fois par semaine, l’atelier de boxe éducative, soutenu par la Communauté d’agglomération du Pays ajaccien (Capa) dans le cadre de la politique de la ville, accueille gratuitement tous ceux qui le souhaitent. Josiane Mancini, cheffe de service au sein de la direction développement social, politique de la ville et prévention de la délinquance à la Capa revient sur la naissance de cette initiative. Ou comment la pandémie a poussé la société à se réinventer. Cette fois-ci pour le meilleur. « Avec la crise sanitaire, l’accès au sport s’est compliqué. L’activité s’est d’abord complètement arrêtée puis des jauges ont été mises en place, assorties de différents protocoles. À la reprise, le secteur associatif et les clubs ont dû faire face à de nombreuses difficultés, certains n’ont pas pu poursuivre leur activité et pour les gamins qui auraient voulu continuer, cela n’a pas été évident, beaucoup ont décroché. » Voilà pour le contexte mais l’histoire ne s’arrête pas là. « L’été dernier, avec le Conseil citoyen des Salines nous avons lancé “Les jeudis de juillet” avec des animations en plein air assurées par des bénévoles dont une consacrée à la boxe proposée par Philippe Carlini. De jeudi en jeudi, nous avons vu la fréquentation augmenter. Tous venaient sans distinction, filles, garçons de tous âges, certaines personnes en situation de handicap, tous pouvaient en profiter. Il y avait quelque chose à construire autour de ça. »Et Philippe Carlini est plutôt du genre convaincu et convaincant. 

La force des convictions

Originaire de Cargèse, engagé dans le mouvement sportif et associatif depuis le milieu des années 80, l’éducateur mais aussi entraîneur spécialisé en boxe anglaise est avant tout un homme de convictions. « Je crois tout simplement aux vertus du sport, à la force de la transmission. Que j’intervienne auprès de sportifs au CSJC, des sportifs amateurs, en prison avec des détenus ou auprès des jeunes, le message est le même. L’entraide, le goût de l’effort, l’investissement personnel, l’hygiène de vie tout cela fait partie de l’éducation de la personne. »Alors tous les mardis et vendredis, à partir de 16h30, les résidents sont désormais habitués à ces grandes manœuvres, Philippe installe les plots, regroupe les tapis et suspend les punching-ball en attendant ses élèves. Échauffement, tours de place, on met les gants, on travaille le physique, la technique. Ridwan et Raphaël sont des familiers, la très motivée Salma vient pour la première fois, elle accompagne sa sœur Myriam, Lisandru lorgne sur les punching-ball alors que du haut de ses 6 ans Claude est déjà un sportif accompli entre tennis, échecs et base-ball. 

retrouvez la suite de cet article dans Paroles de Corse #109 du mois d’avril en vente ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.