Écoutez la radio en direct

Enjoy the silence…

À la une Après des semaines de propagande, de tapage, de battage et de cirque médiatique, Macron est réélu pour la deuxième fois consécutive président de la République. Marine Le Pen après avoir étalé tout son programme identitaire et national se voit recalée et pour autant elle en aura récolté des voix majoritaires dans bien des régions, des villes et des villages. Plane alors l’idée du « dit » vote contestataire, d’un relent de fascisme pour redresser le pays ou je ne sais quoi encore comme idéologie nationaliste qui expliquerait que l’on soit à la fois nationaliste corse et nationaliste français ou tout simplement anti-Macron au point d’envisager une telle élection ! La gauche totalement évincée du panorama libéral capitaliste extrême droite. En Corse, il semblerait que les manifestations et les esprits se soient calmés en attendant de reparler d’un statut d’autonomie. Les murs refleurissent abondamment de tags, quelques maisons ont été la cible d’attentat pour autant devrions-nous parler d’une reconstitution de ligue dissoute ? L’Ukraine n’a toujours et malheureusement pas retrouvé sa liberté, quelle détresse et le reste du monde n’est toujours pas apaisé. Surconsommation, manque de réglementation, surexploitation : le néant… Après tout ce boucan, ce chamboulement désastreux, l’humanité est face à une « spirale d’autodestruction », alerte un rapport de l’Organisation des Nations unies. Dans un nouveau rapport publié le mardi 26 avril 2022, l’ONU appelle à enrayer cette « spirale d’autodestruction » à laquelle l’humanité est confrontée. Le rapport indique que l’ampleur et l’intensité des catastrophes sont en augmentation. Et puis le dérèglement climatique nous préserve encore un peu nous réservant quelques parenthèses délicieuses : le printemps en Corse nous offre ces derniers jours un soleil généreux après quelques jours de tempête, les cours d’eau coulent à flot, les arbres sont arrosés, le parterre des forêts se couvre de fleurs, le maquis est de toutes les couleurs : crocus, violettes, asphodèles, orchidées. Le mantra du mois sera après toute cette agitation de se poser un instant loin de tous les discours dithyrambiques, l’emphase, le débat d’égos et le peuple qui gronde. Un peu de paix dans ce monde de brutes. Enjoy the silence Oui vraiment……  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.