Écoutez la radio en direct

Jean-Baptiste de Peretti Della Rocca – Artisan d’un chai d’œuvre

À la une   Depuis près de 10 ans, Jean-Baptiste de Peretti della Rocca est investi avec passion et détermination dans la gestion du domaine qu’il a créé ex nihilo sur les terres familiales. Un pari audacieux pour ce talentueux neophyte amoureux de sa terre, heureux aujourd’hui d’y recevoir ses clients dans une ambiance chaleureuse, conviviale et décontractée. Par Karine Casalta  C’est en 2003 que Jean-Baptiste De Peretti Della Rocca s’installe, après un partage des terres familiales, en tant qu’agriculteur sur la commune de Figari. Installé au départ en tant qu’éleveur ovin, le désir va bien vite se faire faire sentir d’abandonner l’élevage au profit de la vigne. “Issu d’une famille de propriétaires terriens, j’avais toujours ressenti le désir d’exploiter mes terres. » Influencé par le vigneron Yves Canarelli, qui lui fait découvrir les vins emblématiques de la région et lui montre le potentiel de belles choses à faire dans ce domaine d’activité, c’est avec conviction qu’il se lance alors dans le projet de constituer sur les 25 ha de sa propriété, un vignoble de qualité. Guidé par l’amour de la terre Visant les meilleurs résultats possibles, il se fait aider par le Centre de Recherche Viticole de Corse (CRVI) pour choisir les cépages en adéquation optimale avec sa terre. Il démarre ainsi, en 2013, avec la plantation de 3 ha de cépages traditionnellement cultivés en corse du sud, auxquels viendront s’ajouter par la suite plusieurs ha supplémentaires en 2017, 2019 et 2022 pour constituer au total cette année un domaine de 15 ha de vigne. Une entreprise osée puisqu’il n’avait alors aucune expérience dans ce domaine. « Totalement autodidacte, j’ai appris, et je continu d’apprendre, sur le tas. Je me suis aussi entouré d’une œnologue, d’un maitre de chai, et de spécialistes en soins phytosanitaires pour m’accompagner dans le développement du domaine. »  Car jusque-là, c’est dans le secteur de la mode, que Jean-Baptiste avait fait ses armes, associé notamment dans l’entreprise Mare di Latte, créée avec son ex-femme. Une expérience enrichissante, qui l’a conduit à beaucoup voyager, et à développer une sensibilité artistique et un goût certain pour les matières et les couleurs. Des qualités qui lui seront bien utiles pour la suite de son projet. Car c’est un projet global qui peu à peu va se dessiner. En complément du vignoble, Jean-Baptiste a eu à cœur de développer en parallèle une activité hôtelière, proposant ainsi une demeure principale et quatre bergeries qu’il a fait construire sur ses terres, à une clientèle désireuse de découvrir à la fois la région et le domaine. Un art de vivre dans les vignes Des gites de charme, à la décoration élégante et soignée qu’il s’est attaché à superviser dans les moindres détails, pour offrir à ses hôtes une parenthèse enchantée au cœur de la nature et des vignes. Et le résultat est là : Le Domaine de Peretti della Rocca est devenu une référence incontournable de l’offre oenotouristique insulaire. Ouvert de février à décembre, il offre un véritable havre de paix à une clientèle, qui le temps d’un séjour, peut venir se ressourcer et déguster les vins produits sur le domaine « L’activité viticole met ainsi l’hôtel en avant, et l’hôtel met le vin en avant. C’est ce qui plait à nos clients, qui sont accueillis comme à la maison ». On peut aussi y célébrer des évènements, publics ou privés. Le domaine accueille ainsi depuis l’an dernier « Des vignes entre les lignes » un festival de rencontres littéraires, œnologiques et philosophiques, initié par l’auteure Dominique Memmi désireuse de « mêler pages et cépages en toutes convivialités » Il a fallu un travail acharné de plusieurs années pour y arriver. Sans parler des nombreuses difficultés à affronter « Ça a été parfois très difficile, un vrai parcours du combattant ! Que ce soit sur les questions administratives, que sur le plan des financements, car il a fallu engager de lourds investissements. Il m’a fallu près de 10 ans pour commencer à voir le bout du tunnel, mais c’est une grande satisfaction aujourd’hui » Tourné vers l’avenir Et sans aucun doute, c’est de sa production, que le vigneron tire aujourd’hui sa plus grande fierté. Le domaine produit aujourd’hui 3 cuvées : La cuvée Jules, du nom de son fils qui rend aussi hommage à son père, la cuvée Colette, pour sa fille, et la cuvée Joséphine pour sa mère. Des vins rouges, blancs et rosés, labellisé par l’AOP Corse Figari, dont il est aussi le président. Au même titre, dans la partie hébergement, les chambres reprennent aussi les noms de ses enfants. Car Jean-Baptiste aimerait bien faire un jour de l’exploitation du domaine une aventure familiale. Son fils Jules, parti se former à Beaune, a pour sa part déjà fait le choix de l’œnologie. De son côté, Colette, sa fille, pour l’heure étudiante au CELSA à Paris, pourrait bien être attirée par l’hôtellerie. « Mais quoi qu’il en soit, dit-il, ce choix sera le leur. » Un choix que pour sa part il n’a jamais regretté « Longtemps, je me suis posé beaucoup de questions, mais depuis que je me suis installé sur ce domaine, je me réalise enfin !  Ce sont des terres que j’adore sur lesquelles je m’épanouie pleinement !»  Et ce ne sont pas les projets qui manquent pour l’avenir « Je suis en train de construire ma cave qui devrait être achevée en septembre 2023. Côté vin, j’ai pour projet de développer le parcellaire et le mono cépage, en travaillant essentiellement des cépages endémiques : Nielluciu, Sciacarellu, vermentinu, Biancu Gentile, Minustellu, Genovese… » Avec toujours pour objectif de produire des cuvées de qualité, expression authentique d’un terroir ancestral. « Bien sûr rien n’est jamais gagné, les aléas climatiques, comme la grêle et le gel qui nous ont touché l’an dernier, peuvent être un vrai poids, ou coûts des matières premières qui s’envole, les difficultés restent nombreuses, mais quelle fierté de voir mes bouteilles sur les tables ! Et quand on me dit que mon vin est bon, c’est une intense satisfaction ! »      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.