Écoutez la radio en direct

MORTAL KOMBAT

À la une Humeur Par Nathalie Coulon Lorsque les plus grands champions de la Terre sont appelés à combattre les ennemis de l’Autre Monde, ils doivent découvrir leurs véritables pouvoirs pour sauver notre planète de l’annihilation totale. Mortal Kombat est une nouvelle aventure cinématographique basée sur la franchise de jeu vidéo iconique. L’annihilation en physique (d’après la définition de ce cher Wikipédia, encyclopédie universelle et virtuelle), c’est la désintégration totale, la masse se transformant en énergie. Et pour la langue française dans le texte, ce n’est autre que l’anéantissement, la destruction totale. Le ton est donné pour ce marronnier de septembre, en journalisme le marronnier c’est ce qui revient chaque année et force est de constater que depuis ces dernières années les éléments naturels en furie, la sécheresse planétaire et le réchauffement climatique nous déroulent un scénario catastrophe plus qu’inquiétant. On a basculé dans une situation tellement préoccupante qu’il faudrait des pouvoirs surhumains pour arrêter tout ça ! La sécheresse qui sévit au Texas met au jour des traces de dinosaure dans une rivière. Sur l’île, chez nous, c’est une tempête de bourrasques de vent, de grêle qui en quelques heures a balayé mortellement plages, campings, réserves naturelles et l’intérieur de la Corse, un bilan provisoire de 5 morts, de dizaines de blessés et des dégâts considérables. On a eu peur très peur. Un arcus géant qui a précédé cette violente tempête n’était autre qu’un nuage terrifiant photographié dans la baie d’Ajaccio qui aura surpris nombre d’entre nous. Désormais en Corse on connaît ce genre épisodes tropicaux jamais connus auparavant. Quelle actu d’enfer au milieu de l’été bucolique caniculaire à souhait sur cette terre de Méditerranée envahie par des milliers de touristes. Un petit air d’Ibiza au son des mandolines que l’on n’entend plus, des cigales qui sont en train de se barrer du côté de la Saône-et-Loire et des méduses comme jamais sur les plages, on parle même de la possible arrivée de Galères portugaises aux piqûres potentiellement mortelles. On est détendus à souhait, là ! Quel putain de « Mortal Kombat » me direz-vous ? !!!! Des nouvelles du front de ce type-là, c’est désormais tous les jours, toutes les heures et aux 4 coins de la planète. Après tout ça que nous restera-t-il à part nos yeux pour pleurer. J’ose espérer du bon vin pour égayer nos soirées, les vendanges ont commencé et les crus corses sont délicieux et cotés. Vive les vignerons, les faiseurs délicieux de sciacarellu, de niellucciu è tutti l’altri. On peut apercevoir les bogues vertes sur les châtaigniers ancestraux, l’été n’est pas complètement fini, on fête encore les saints patrons dans les villages, on entend résonner les voix magiques des hommes et aussi des femmes au coin des comptoirs, les couchers de soleil nous enchantent, la petite fraîcheur du soir dans l’intérieur fait doucement baisser le thermomètre certes doucement mais les nuits ne sont plus aussi suffocantes permettant un repos nocturne si essentiel pour reprendre nonchalamment le chemin de l’école et du boulot. L’été indien pointera bientôt son nez laissant derrière lui ces jours d’août cuisants appelés « sulleone ». Pianu pianu Sittembre Bella fine d’estate È megliu cusi Chi tantu « Mortal Kombat »…    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.