Écoutez la radio en direct

Johan Pinna: L’audace thérapie de la réussite

À la une   GHJÈ IN CORE DI A CASINCA, IND’U PAESE DI TAGLIU-ISULACCIA, CHÌ JOHAN PINNA, 34 ANNI, HÀ DECISU, FRÀ E SO SFARENTE ANDATURE, DI TRAVAGLIÀ À PRÒ DI A REVELAZIONE È DI L’ELEVAZIONE DI I TALENTI. CÙ TUTTU U SO INGENIU, A SO PASSIONE È E SO COMPETENZE. ELLU CHÌ HÀ FATTU I SO STUDII DI COMUNICAZIONE À L’IUT DI CORSICA È CHÌ S’HÈ FORMATU DINÒ À A NEUROSCIENZA CUM’È À A PRESA DI PAROLLA IN PUBLICU. CIÒ CHÌ L’HÀ PORTATU D’ALTRONDE À ORGANIZÀ IND’U 2018, PER A PRIMA VOLTA IN CORSICA, « LA JOURNÉE DE L’AUDACE » DI A QUALE HÈ STATU, UN ANNU DOPU, UN’DI I FONDATORI, À LIVELLU NAZIONALE, DI A VERSIONE « KIDS » D’ISSU RITROVU MAIÒ. UNA INIZIATIVA RICCA È BELLISSIMA CHÌ LI DÀ A BRAMA OGHJE D’ANDÀ TORNA PIÙ LUNTANU…  Par Petru Altiani  C’est en 2011 que Johan Pinna a décidé de se lancer dans sa propre aventure entrepreneuriale, fort de l’obtention d’une licence professionnelle « métiers du design » à l’IUT di Corsica et d’une belle expérience en agence de communication. C’est au cœur de son village de Casinca, Tagliu-Isulaccia, qu’il pilote aujourd’hui ses activités associatives et professionnelles. Lui qui a également suivi une formation en vente couplée aux neurosciences dans les processus décisionnels, ce qui l’a amené à se faire coacher et être formé au coaching pour les entrepreneurs, dirigeants et sportifs, ainsi qu’à la prise de parole en public. « Je me suis également plongé dans l’hypnose, la PNL (programmation neurolinguistique, ndlr), la sophrologie et, suite à quelques recherches sur YouTube, je suis tombé sur des vidéos du lancement de La Journée De l’Audace (JDA). Après visionnage, j’ai été séduit par le concept et cela m’a incité à prendre mes billets avec un ami pour Toulouse et participer à la deuxième édition. » Une fois sur place, Johan Pinna savoure alors une nouvelle sensation, celle d’être là dans le public à écouter et observer les prestations orales de conférenciers fascinants, inspirants, qui parlent de leurs expériences, leurs échecs et leurs réussites, « cette façon de motiver en quelques minutes », souligne-t-il. Ce qui l’a poussé, l’année suivante, à y retourner… en solo. « J’ai souhaité me confronter à cette solitude au milieu de ce monde qui s’ouvrait à moi. L’expérience a été incroyable, stimulante. J’ai fait de très belles rencontres. »   Écho séduisant « J’ai même tenté de participer à cette édition, ma candidature n’a cependant pas été retenue. Je savais, pourtant, déjà qu’un jour, tout comme ces conférenciers que j’admire et dans lesquels je me reconnais, je monterais également sur scène. » Et d’ajouter : « Les JDA ont vraiment bouleversé ma vie. Tout ce que je fais aujourd’hui c’est grâce à elles et aux personnes rencontrées pendant et autour de ces événements. » « Je voulais proposer ce format inédit de conférences en Corse. Je n’avais jamais organisé de telles manifestations, ne savais pas vraiment comment m’y prendre, mon entreprise était, de plus, au bord de la faillite mais je ressentais l’évidence : il fallait essayer ! » Après plusieurs échanges avec l’organisateur Yannick Alain, Johan Pinna obtient un accord et, avec des amis, s’emploie à donner corps, en 2018, à la 1re Journée De l’Audace en Corse à Purtichju. « Le concept était nouveau et a rassemblé 15 conférenciers devant un public réduit mais des plus enthousiastes et particulièrement bienveillant », dit-il. « J’ai ressenti l’envie de prolonger le plaisir. J’étais déjà séduit par la prise de parole en public, mais suite à notre premier événement, je suis totalement tombé amoureux de cet exercice. » « Après autant d’émotions partagées, je redoutais presque l’instant d’après… Et comme une évidente réponse à mes craintes, Isabelle Calkins, conférencière lors de la JDA Corse, me lance, autour d’un verre de débriefing : “Et pourquoi tu ne ferais pas la même chose avec des jeunes ?” » « Ma réponse a été instantanée : vas-y, on le lance ensemble », se remémore-t-il non sans émotion. « C’est ainsi qu’en 2019 s’est déroulée la première édition des JDA Kids Corse ! Un format unique en France et un succès immédiat. Le public a été au rendez-vous et les adolescents entre 10 et 18 ans tout autant. Ils ont explosé de vérité et de talents ! Ils ont touché au cœur par leur sincérité et émerveillé par leur attitude, par leur aptitude à prendre la parole en public avec autant de rythme, de joies partagées, de sincérité et d’enthousiasme ! » « S’en est suivie, en 2020, une deuxième édition des JDA Kids Corse, alors que les JDA adultes Corse en étaient à leur troisième édition cette même année. Et malgré un contexte difficile au regard de la situation sanitaire, le public a été de plus en plus nombreux et les journées sont montées en notoriété et en puissance. La parole a pour ainsi dire été libérée ! » Dans ce cadre, Johan Pinna a créé et préside l’association « On Verra… Bien ! » dans le but de favoriser l’émergence de nouvelles opportunités de transmission et permettre de porter cette voix. « Elle chapeaute désormais l’organisation de divers événements et projets qui honorent la parole », poursuit-il.   « À mè a parulla » « Aujourd’hui, il existe des Journée De l’Audace à Toulouse, en Suisse, en Belgique, en Corse mais nous sommes les seuls à proposer le format “KIDS”. » Malgré un bilan très positif, Johan Pinna a néanmoins enregistré « une toute petite déception sur le format adulte ». « Nous avons du mal à convaincre, nous sommes peut-être arrivés trop tôt, sur une thématique du développement personnel où nous sommes en retard chez nous. » « Beaucoup ne comprennent pas pourquoi des gens parlent de leur vie, leurs expériences, leurs échecs, parfois des sujets qui touchent à l’intime. C’est là que se situe la mission d’un conférencier, il ne doit pas chercher à toucher tout le monde, mais au moins une personne dans le public. »   La suite de cet article est à retrouver dans Paroles de Corse #113 sept.22 en vente ici  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.