Écoutez la radio en direct

Lasciacorre LASCIA ANDÀ…

À la une

Par Nathalie Coulon

Entre deux actualités catastrophiques, une météo qui nous souffle son air chaud et son air froid d’un coup comme ça, l’azezzismu nustrale comme ADN qui ne s’améliore pas, le moral des troupes qui vient et qui va: Lasciacorre và!

Lasciacorre, c’est ce petit truc pour te faire lâcher prise au point cardinal du seuil à ne plus dépasser. Lasciacorre littéralement ça veut dire: «Laisse tomber» mais pas que, c’est une religion parfois que de laisser agir le Lasciacorre.

Tous les coachs du tantra, les experts en psychologie aiguisée au gré du vent se sont mis d’accord sur un point: pour vivre en pleine harmonie avec soi-même il faut une sacrée dose de détachement. Une gymnastique drastique à s’imposer tous les matins au saut du lit ou au plus tard au deuxième café du matin pour supporter tout le poids du monde. Pour cela crûment : est-ce qu’un Lasciacorre serait devenu le no prise de tête du moment?

Relativiser, dédramatiser, énoncer des vérités inavouables et exprimer des pulsions inacceptables, mais aussi nous rendre capables de résister à l’injustice et allonger notre espérance de vie… Parmi les plus puissants pouvoirs thérapeutiques, j’ai un faible particulier pour les plaisanteries et autres risate, mots d’esprit qui sont irremplaçables. Le rire est une véritable création. Mieux : c’est un moment de gloire. Grâce à ces chefs-d’œuvre miniatures que sont le mot d’esprit ou la bonne blague, nos ego se gonflent de fierté. D’autant plus qu’ils ont vaincu la censure, transgressé les lois de la logique.

Ce sentiment est encore plus intense quand nous réussissons à plaisanter d’une situation angoissante ou déprimante. Non seulement un sentiment de bien-être nous envahit, mais nous nous sentons soudain plus intelligents. Avantage supplémentaire, enfin je crois!

Il paraîtrait même qu’il faudra en user de notre intelligence pour perpétuer l’espèce humaine dans un monde de survie où le numérique, l’Android, le digital ont semé leurs petites cellules dans les moindres recoins de la planète. Dorénavant l’intelligence de l’homo sapiens sera remplacée par l’IA soit l’intelligence artificielle.

Voyons voir :
L’intelligence artificielle est un excellent moyen de laisser-tomber. Pris comme expert, le datascientist mathémético statisticien est dans la situation du grand gourou de la brique rouge : incapable de construire une maison. Il sait faire d’excellentes briques mais ne comprend rien à l’architecture!

Pas mal, non???!!!
Bref, il est tant de vivre pleinement une petite parenthèse d’insouciance aux soirées de printemps en approche, aux premiers bain de mer, aux balades bucoliques à perte de vue, à tout, à tout ce qui nous rend si légers, si libres avant que tout ne s’effondre ou pas sous le plancher des vaches.

Et puis en mai, je crois: Fais ce qu’il te plaît! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *