Écoutez la radio en direct

UNE CONFIANCE RÉAFFIRMÉE – Sondage Exclusif Paroles de Corse – Opinion of Corsica – C2C Corse

À la une

 

Ce mois de mars 2022 marquera peut-être un point de bascule pour la Corse. Assommée par la vie chère et l’infini Covid, ennuyée par une campagne présidentielle insipide, l’île s’est réveillée de la plus brusque, de la plus violente des manières. Pouvait-il en être autrement ? Sans le moindre doute. 

Dans un contexte tendu, incertain, entre affrontements de rue et négociations feutrées, les Corses interrogés ont choisi de renouveler leur confiance à l’exécutif territorial. Pour 53% d’entre eux dont 62% des moins de 35 ans et sans surprise 84% des partisans nationalistes, la majorité de Gilles Simeoni est en mesure de défendre au mieux leurs intérêts auprès du gouvernement. Les plus sceptiques se trouvent à gauche de l’échiquier politique et dans les rangs de LaREM qui doutent sérieusement à respectivement 38% et 28% de la capacité de l’équipe territoriale à s’imposer face à Paris. 

Par ailleurs, l’union des courants nationalistes a fait long feu et ne convainc plus le panel. Les premiers échanges entre le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et les représentants des différentes tendances politiques de l’île, élargis à la société civile leur ont donné raison. Du moins sur la forme. Il est encore trop tôt pour se prononcer sur le fond. Notons tout de même que pour 64% des militants nationalistes union reste synonyme de plus d’efficacité. 

Enfin, de manière générale, le personnel politique nationaliste a su rester fidèle aux fondamentaux du mouvement pour 58% du panel. Un nombre qui a toutefois tendance à baisser en fonction de l’âge des sondés. Si 67% des moins de 35 ans reconnaissent une certaine fidélité, les plus de 50 ans sont plus partagés à 53%. Le principe de réalité. 

Sondage Exclusif Paroles deCorse – Opinion of Corsica – C2C Corse Toute reprise totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète. Étude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 502 personnes représentatifs de lapopulation française âgées de 18 ans et plus. Pour cette taille d’échantillon, la marge d’incertitude est de 3 à 5 points. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.